MarocSouika.ma

        ( : redaelgaly - : 1 - : 29 )                    ( : - : 0 - : 27 )                    ( : - : 0 - : 81 )                    !!!! ( : aamifi - : 0 - : 45 )                    !!!!!!! ( : aamifi - : 0 - : 51 )                    / ( : - : 0 - : 43 )                    ( : - : 0 - : 36 )                    14 ( : - : 0 - : 64 )                    ( : - : 0 - : 68 )                    ( : - : 0 - : 63 )                   

  > > >

 
25-10-2006, 20:47   #1
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()
Front32


. .
, .
, .
.
:

L'esprit d'entreprise
L'entrepreneur
L'ide projet
Le projet personnel
Ltude commerciale
Les prvisions financires
Les formalits administratives de cration dentreprises
Choix dun statut juridique
Le rgime fiscal

__________________
 
26-10-2006, 17:26   #2
For palestine
 
  For palestine
 
: Aug 2006
:
:
: 9
: ()
Thumbs up :

salam alaykom
jazaka ALLAH khayrane akhi pour cette bonne initiative
mais o est le guide?
__________________
[flash]C:\Documents and Settings\ANAS\Bureau[/flash]
 
26-10-2006, 18:31   #3
fajro alislam
 
  fajro alislam
 
: Jan 2006
:
: casa
: 119
: ()
Thumbs up :

.
__________________

.... => [/b]
[/size]
]
 
26-10-2006, 21:14   #4
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()
:

: L'esprit d'entreprise .
.

L'esprit d'entreprise : Dfinitions et importance
L'esprit d'entreprise constitue l'une des forces motrice de l'innovation, de la comptitivit et de la croissance. Compte tenu de leur forte prsence dans des secteurs cls, les petites et moyennes entreprises et les entrepreneurs jouent un rle primordial dans l'conomie.
Il ne fait gure de doute que l'esprit d'entreprise et la performance conomique sont fortement et troitement lis en terme de croissance, de survie, d'innovation, de cration d'emplois, de progrs technologique, de gain de productivit et d'exportation.
Cependant la contribution sociale de l'esprit d'entreprise dpasse ce cadre. Il est galement un vecteur d'panouissement personnel et peut renforcer la cohsion sociale en permettant toute personne de tout horizon et toute origine gographique de crer sa propre entreprise.
L'esprit d'entreprise est une question de mentalit. Il dsigne la dtermination et l'aptitude de l'individu, isol ou au sein d'une organisation, identifier une opportunit et la saisir pour produire une nouvelle valeur ou le succs conomique.
Autrement dit, l'esprit d'entreprise dsigne un tat d'esprit ainsi que le processus de cration et de dveloppement de l'activit conomique par la combinaison de la prise de risque, de la crativit et/ou de l'innovation et d'une saine gestion, dans une organisation nouvelle ou existante.
__________________
 
30-10-2006, 13:29   #5
 
 
: Oct 2006
:
:
: 50
: ()
Sm121 :




















8 ڿ



__________________
 
31-10-2006, 12:37   #6
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()
:

:



















8 ڿ



.

, .
: .


__________________
 
31-10-2006, 12:58   #7
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()
Post :

, .
L'entrepreneur
L'entrepreneur est une personne qui prend l'initiative de rassembler certains moyens dans une certaine forme et pour un certain but.
L'entrepreneur est guid par les opportunits saisir. Son discours est le suivant: " Je me laisserai uniquement guider par mon apprciation des opportunits existantes dans mon environnement et je ne me laisserai pas freiner par le caractre limit des ressources dont je dispose."
Dfinir l'entrepreneur en termes de crativit ou de capacit d'innovation n'est pas suffisant. Certains esprits brillants et novateurs ne ralisent jamais rien de concret. Il faut aller au-del de la simple identification d'une opportunit pour aborder les conditions de sa ralisation.
Le promoteur est enclin ragir trs vite et exploiter rapidement les opportunits qui se prsentent. Ce n'est pas sa capacit d'action qui est en cause, mais plutt la constance de son engagement.
Cependant, il ne suffit pas de prendre un risque pour tre assur de russir. La parfaite connaissance du terrain sur lequel il opre est, pour l'entrepreneur, un lment autrement important.
Une bonne matrise de son terrain d'action lui permet d'identifier les tendances qui se dessinent et d'tre confiant dans ses prvisions. Cette capacit d'anticipation lui permet de devancer ses concurrents.
Une autre qualit d'un bon entrepreneur est de savoir structurer les projets en plusieurs tapes, en engageant chaque tape le minimum de ressources ncessaires.
La question qui se pose alors l'entrepreneur est : quelles sont les ressources ncessaires pour exploiter une opportunit de croissance? Il faut en permanence trouver un quilibre entre le volume des ressources engages et leur rentabilit potentielle. L'entrepreneur essaie de maximiser la cration de valeur en utilisant le moins de ressources possible : il doit accepter une prise de risque plus importante.
Les entrepreneurs sont tourns vers l'action et les rsultats concrets, ils aiment dcider et refusent la routine, le travail rptitif. Les entrepreneurs cratifs possdent de grandes rserves d'nergie, de tnacit et d'imagination, et ces qualits, combines leur aptitude prendre des risques calculs, leur permettent de transformer en un projet concret ce qui n'est souvent au dpart qu'une ide trs simple.
__________________
 
31-10-2006, 17:34   #8
 
 
: Oct 2006
:
:
: 50
: ()
:



__________________
 
02-11-2006, 21:56   #9
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()

, .
.

L'ide projet

Lessentiel de lart dentreprendre rside dans la capacit didentifier, dexploiter et de tirer profit des opportunits qui peuvent natre sur le march. Cest la raison dtre de lentrepreneur. Nul ne peut sarroger ce titre sil na pas identifi et au moins commenc exploiter une opportunit.
La russite est rserve ceux qui sont prts faire preuve dinitiative et essayer dexploiter un nouveau concept, plutt que de se contenter dy penser.
Les entrepreneurs doivent faire preuve dun minimum dimagination, mme sil nest pas ncessaire quils possdent un esprit particulirement cratif. On ne leur demande pas dtre des gens dides ; leur rle est dtre cratif dans lorganisation de lentreprise autour dun concept nouveau.
Ainsi on peut dire que lentrepreneur en tant quindividu qui dispose de lesprit dentreprise est le plus apte gnrer, concevoir et exploiter les ides projet.
Alors comment peut-on dire que cette ide a plus de valeur que toute autre ?
Les facteurs de succs sont nombreux mais ils sont lis des questions primordiales que sont :
 Elle doit tre faisable, il faut que le passage de lide la ralit soit possible. En fait il faut se fier au principe que tout est possible et que mme si ce passage ne sest pas concrtis, il fera une exprience pour moi et que dautre en profitent.
 Elle doit tre opportune, alors l, 100% il faut que ce soit le moment pour le lancer tant du point de vue du potentiel que du point de vue personnel.
 Elle doit tre mobilisatrice, Le projet va mobiliser mon nergie et il faut galement quil puisse mobiliser celle des potentiels associs, investisseurs, partenaires et celle des clients.
 Elle doit tre rentable, toute ide daffaires, doit permettre de gagner court ou long terme.
 Elle doit correspondre un besoin rel satisfaire;
 Il doit exister un march rel ou potentiel justifiant sa ralisation ;
 Elle doit apporter un plus par rapport lexistant, elle doit tre originale ou innovatrice ; ce plus peut tre obtenu dans la technologie et la qualit du produit ou service que vous allez proposer ;
 Son cot doit tre raisonnable, lentrepreneur doit tre sr de pouvoir runir les fonds ncessaires la ralisation de son projet ;
 Le niveau de risque doit tre modr.
A ces facteurs viennent sajouter deux lments trs importants que sont la communication et la dfinition de lide.
 La communication de lide : en fait certains cachent leurs ides de cration, les protgent comme sil sagissait de lide du sicle, de peur que lon leur vole . Au contraire, il est trs important avant de se lancer de partager ses ides avec son entourage. Les avis extrieurs sont constructifs, vous permettent de mettre en avant des points auxquels vous nauriez pas pens, il faut aller au-del des critiques pour en tirer quelque chose de constructif.
 La dfinition de lide : le projet est clair pour vous et dans votre tte, mais gnralement les ides sont parpilles et non structures. Il est donc impratif de bien les dfinir.
Pour dfinir son projet, rien de mieux que de lcrire de faon claire et concise, cette dfinition doit dcrire les caractristiques du produit et du service envisag, son utilit, son usage, les performances prvues ainsi que les grands principes de fonctionnement.
Il est indispensable galement de se forcer lister les plus (caractre novateur, service spcifique, opportunit) et les moins (faiblesses, lacunes, menaces) du produit ou service propos pour en dduire le ou les avantages concurrentiels qui diffrencient la nouvelle entreprise de ses concurrents.
Remarque :
Il faut viter de penser quun ami ou un voisin a russi dans un crneau donc cest forcment un projet rentable pour vous-mme. Lide du voisin qui a russi nest pas forcment votre ide, car faire exactement comme lautre, ne donne pas forcment les mmes rsultats. Le but recherch lorsquon cre une entreprise : cest la russite.
Cette russite dpend des qualits et comportements de celui qui entreprend (cest dire de son esprit dentreprise). Il est important de tester lide retenue avant sa concrtisation afin dapprcier sa faisabilit et sa valeur.
__________________
 
05-11-2006, 22:01   #10
 
 
: Oct 2004
:
:
: 726
: ()
:

.

Les diffrents types dides

Tout projet de cration dentreprise commence par une ide. Quelle naisse de lexprience, du savoir-faire, de la crativit, ou dun simple concours de circonstance. Lide prend souvent la forme dune intuition ou dun dsir qui sapprofondit et se dveloppe avec le temps.
Il existe une grande varit de formes dides. Plus lide est nouvelle, plus il faudra sinterroger sur la capacit des futurs clients laccepter. Plus elle est banale, plus il conviendra de sinterroger sur sa relle utilit par rapport loffre dj existante sur le march.
Aucune ide na jamais prouv sa supriorit sur une autre dans le domaine de la cration dentreprise. Une innovation technologique rvolutionnaire na pas plus datouts au dpart que la saisie dune simple opportunit sur un march banal. Crer une entreprise est donc en quelque sorte une opration vrit qui remet les compteurs zro.



 Lactivit connue

Ce type de cration peut paratre a priori le moins risqu : lide est bien matrise car elle correspond un mtier exerc pendant plusieurs annes. Les rgles du jeu sont connues, les comptences techniques mettre en uvre font partie du savoir faire ; bref, on se sent laise.
En matire de cration dentreprise, le professionnalisme du crateur est naturellement un facteur de chance de russir que ceux qui se risquent dans linconnu.
Il convient cependant dtre prudent. Cette voie daccs la cration dentreprise peut donner un sentiment de scurit imite: le professionnel est expert dans son domaine, mais ne matrise pas forcment les autres facettes du mtier du crateur et ne suit pas tous les mtiers de base.
Il doit galement tre en mesure dapprhender le march vis pour pouvoir faire sa place face aux concurrents

 Lide des autres

Crer une entreprise en recourant aux ides des autres, ncessite de rester lafft de tout ce qui se passe autour de soi en matire de nouveaux produits, de nouveaux modes de consommation, de nouveaux concepts marketing.
Il est indispensable galement dassurer une veille dans les annonces de recherche de partenariat , bulletins de proposition daffaires , bourse dopportunits car certains ont le produit ou le savoir-faire mais manquent de moyens et recherchent un associer.
On peut aussi acheter un brevet ou ngocier une licence dexploitation dun brevet ou dune marque.
Il est enfin possible de signer un contrat de concession ou de sengager dans un contrat de franchise. La notorit et lanciennet du concdant ou du franchiseur ainsi que lexistence de son rseau apportent (avec les obligations dinformations qui leur sont imposes) un certain gage de scurit pour la russite de lentreprise nouvelle
Il ne faut pas oublier, bien sr, de questionner soi-mme une ou plusieurs entreprise lies avec les concdant ou le franchiseur envisag.
Si toutes ces pistes ne conviennent pas, il reste alors rechercher une ide vraiment nouvelle dentreprise.

 Lopportunit pure

Une opportunit, une bonne occasion, laffaire ne pas manquer peut galement se prsenter ! Pour dceler une opportunit, il convient tout dabord de se mettre dans une disposition desprit favorable se rsumant :

1. Avoir en permanence lesprit critique pour juger des situations commerciales prsentes, des rels mrites des positions acquises, des lacunes des systmes tablis, des dfauts des produits ou services offerts etc.
Bien des nouveaux concepts des produits, de services ou de prestations sont le fruit dune remise en cause ou dune carence constate dans loffre par rapport aux problmes rencontrs dans la vie en gnral.
2. Exercer en permanence une grande curiosit intellectuelle : le monde change vite et sans rpit, pour en saisir les opportunits, encore faut-il rester en prise avec lui. Cela ncessite une disponibilit intellectuelle importante pour sinformer, analyser, comprendre, anticiper, voire prdire certaines volutions, tre curieux de tout pour dicter les opportunits.
3. Faire preuve dune grande ouverture desprit et savoir accepter les apports extrieurs, les savoir-faire, quelque chose transposer ou adopter pour en faire un projet commercial.



 Lapplication nouvelle

Crer une entreprise partir dune application nouvelle consiste utiliser une technique, un savoir-faire, un produit connu en le transposant dans une autre activit, dans un nouveau contexte ou sur un march diffrent.
Il y a une part dinnovation dans les applications nouvelles et la raction du consommateur nest pas toujours certaine. Un projet de cration dans une application nouvelle est donc plus risqu, mais en cas de succs la rentabilit est suprieure.
La priode actuelle, marque par une volution sociologique rapide des valeurs et des modes de vie, est favorable aux applications nouvelles .

 Linnovation

Linnovation pure relve dun exercice plus ardu. Crer un nouveau produit, gnralement fort contenu technologique, entrane des besoins importants des capitaux pour passer la phase prindustrielle, pour raliser une tude de march, ncessairement approfondie, et pour atteindre la rponse du march. Dans ce cas-l, les risques se cumulent, mais la rentabilit savre bien plus leve que dans une activit banale o la concurrence est trs forte.
__________________
 

« | »

: 1 ( 0 1)
 


HTML




Powered by vBulletin® Version 3.7.3, Copyright ©2000 - 2014, Jelsoft Enterprises Ltd.

-